vendredi 4 janvier 2008

Ma petite aventure dans le monde merveilleux de Google

En ce début d'année 2008, j'ai eu la fort désagréable surprise de voir que, durant mes congès, mes comptes Google, eBay et PayPal avaient été piratés. Cela est en train de rentrer dans l'ordre, et je ne peux que conseiller à chacun les actions suivantes pour éviter ce genre de problèmes :
- définissez plusieurs mot de passe (fort, standard...) et utilisez ces mots de passe de passe à bon escient,
- définissez des mot de passe différents pour chaque compte fondamental à votre activité,
- mettez en place une solution pour sauvegarder vos messages si vous utilisez un webmail, cela peut aller de créer un compte secondaire, que vous n'utiliserez jamais, sur lequel tous les messages entrants sont transférés, ou utiliser un client POP3 (Thunderbird par exemple) pour sauvegarder sur votre machine tous les messages, contacts...

Maintenant, étant devenu suspicieux, je me suis livré à une petite investigation fort intéressante. Comme beaucoup j'imagine, j'ai plusieurs compte webmail, dont certains sont vieux et victimes de spam, pour moi ils sont chez Hotmail.

Ceux qui ont un compte mail chez Google savent que pour créer ce compte, ils ont du fournir une adresse mail secondaire. Alors j'ai fait le test suivant:
- Aller sur la page d'accueil de GMail, et se déconnecter si besoin,
- Cliquer sur "Impossible d'accéder à mon compte"
- Puis choisir "J'ai oublié mon nom d'utilisateur"
- Nous voilà maintenant sur la page où on nous demande de saisir l'adresse mail secondaire utilisée à la création du compte. Il ne reste alors plus qu'à saisir successivement chaque adresse mail pour laquelle on a des soupçons. A chacune de ces boîtes mail vous recevrez un message de Google.

Dans mon cas, j'ai ainsi appris que ma plus vieille adresse Hotmail avait été déclarée comme adresse secondaire mon un compte Google récemment créé. J'ai alors pu prendre le contrôle de ce compte en réinitialisation le mot de passe, et surpris !! Je suis tombé sur le compte d'un spammeur, compte qui ne nuira plus à personne.

Voilà une bonne action de salubrité online que tout un chacun peut effectuer.

1 commentaire:

fabien a dit…

Lol pas mal l'histoire ! bien vu pour le coup de l'adresse secondaire